POMPE A CHALEUR

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

fonctionnement d'une pompe à chaleur
fonctionnement d’une pompe à chaleur

La chaleur prélevée à l’extérieur est transférée au fluide frigorigène qui se vaporise. Dans un second temps, le compresseur électrique aspire le fluide frigorigène vaporisé. La compression élève la température du fluide frigorigène. Puis, le fluide frigorigène cède sa chaleur à l’eau du circuit de chauffage, à l’eau sanitaire ou directement à l’air du lieu à chauffer. Par la suite, le fluide frigorigène se condense et revient à l’état liquide. Enfin, le détendeur abaisse la pression du liquide frigorigène qui amorce ainsi sa vaporisation.

Quelles différences entre la pompe à chaleur air/air et la pompe à chaleur air/eau ?

Il existe beaucoup de différences entre ces deux modèles, nous allons donc les comparer.

La pompe à chaleur air/air ses AVANTAGES :

  • Utilisable en appartement à chauffage individuel ;
  • Ne nécessite pas de radiateurs pour diffuser la chaleur ;
  • Assure une température confortable et homogène dans la maison ;

    pompe à chaleur air air
  • Maintenance et accès simplifié ;
  • Pas de gros travaux ;
  • Économie d’énergie importante ;

INCONVÉNIENTS :

  • N’assure pas la production d’eau chaude sanitaire
  • Nécessite le passage d’un réseau de gaines de soufflage de l’air ;
  • Peut être bruyant (système et ventilation) ;
  • N’est pas éligible au crédit d’impôt ;
  • Entretien annuel obligatoire par un professionnel spécialiste à cause du risque de pollution par germes pathogènes.

La pompe à chaleur air/eau ses AVANTAGES :

  • Système simple ;
  • Coût d’investissement moins élevé ;
  • S’adapte au réseau de chauffage central existant ;

    pompe à chaleur air eau
    pompe à chaleur air eau
  • S’adapte aussi bien au neuf qu’à l’ancien ;
  • Ne nécessite pas de surface de captage ;
  • Permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% ;
  • Économie d’énergie importante.

INCONVÉNIENTS :

  • Premièrement, la pompe peut être bruyant (système et ventilation) ;
  • Deuxièmement, se performance est inférieur au modèle eau/eau ;
  • Troisièmement, il faut la compléter d’une résistance électrique l’hiver.

Quel prix pour une pompe à chaleur ?

Les différents modèles de pompes à chaleurs ne demandent pas toutes le même investissement initial. En effet, la moins cher est la pompe air/air. Son installation coûte faut entre 45 euros et 85 euros du m² chauffé. Pour une pompe à Chaleur air/eau basse température, il faut compter entre 65 euros et 110 euros du m² chauffé. Si vous préférez une pompe air/eau haute température, il vous faudra prévoir un budget de 95 euros à 155 euros du m² chauffé.

Les modèles à eau glycolée sont en moyenne entre 95 euros à 190 euros du m² chauffé.

Enfin, pour une pompe à chaleur sol il faut compter de 85 euros à 150 euros du m² chauffé.

Exemple de calcul :

Votre logement fait 100 m² l’installation d’une pompe à chaleur sol sera comprise entre :

85 X 100= 8500 € et 150 X 100 = 15 000 €

 

Pour conclure nous vous conseillons de vous faire aider par un professionnel lors de votre choix. Il sera à même de vous présenter la solution la plus adaptée à votre logement et pourrez aussi chiffrer quelles économies cet investissement vous permettra.